Portraits

Louisa

Nous sommes des sportives avant tout. Ce n’est pas parce que nous sommes des femmes que nous devons être sous-estimées.

Photo de Fitzerald Pidi – @callmefitz

Aby

Je veux pouvoir transmettre sa passion, son amour pour ce sport, et montrer les bienfaits du basketball. Au Paris Basket 18, j’ai été poussée à me surpasser au-delà de ce je pensais pouvoir donner.

Photo de Fitzerald Pidi – @callmefitz

Du haut de ses 22 ans, Aby est déjà investie dans plusieurs projets associatifs sportifs, notamment au sein de club de basket ou de la FFBB. Après avoir pratiqué le basket durant plusieurs années, elle a continué à s’investir dans le milieu du basketball auquel elle est très attachée. Elle a découvert le basket grâce à une amie et elle a tout de suite adoré ce sport. Elle s’est ainsi investie sur plusieurs plans dans le basketball. Le basketball lui a apporté une stabilité, une fraternité, un entourage complet. Au-delà de la pratique, elle a obtenu des diplômes en arbitrage, d’opératrice de table de marque, d’animatrice sportive.A son tour elle est désireuse de pouvoir transmettre sa passion. Dans tout ce qu’elle fait, ce qu’elle aime, c’est le partage, pouvoir transmettre sa passion, son amour pour ce sport, et montrer les bienfaits du basketball. Il lui a apporté et lui apporte encore aujourd’hui une stabilité, une fraternité, un entourage complet. Étudiante proactive, elle a appris à s’organiser et anticiper pour mener à bien toutes ses activités. Ainsi, grâce à ses études, elle souhaite pouvoir travailler dans le milieu sportif. Elle est notamment investit dans d’autres projets sportifs, comme l’accompagnement d’un jeune coach dans la création d’une association sportive, Selftalk, dont le but est d’accompagner les jeunes sportifs de haut niveau pour qu’ils s’imprègnent de toutes les valeurs que le sport apporte. 

%d blogueurs aiment cette page :